Home Société Tajwîd, intonations mimétiques et musicalité (Par Imam Kanté)

Tajwîd, intonations mimétiques et musicalité (Par Imam Kanté)

0

Je ne suis pas le seul à remarquer une forte tendance à l’uniformisation et la mondialisation des intonations propres à quelques imams et autres récitants du Coran, les technologies de l’information et de la communication aidant. C’est le cas notamment durant les nafilas du mois de ramadan ou lors des concours internationaux.
Or, rien ne justifie une intonation mimétique lors de la récitation du Coran. Il est juste requis de respecter les règles établies en matière de tajwîd (psalmodie). La récitation psalmodiée du Coran ne devrait pas étouffer la variété et la diversité des intonations qui sont étroitement liées aux langues des uns et des autres. Diversité que le Coran dit être un des signes de la toute puissance et de la sagesse d’Allah (SWT), (Coran 30 : 22).
De plus, une récitation poussive, une musicalité exacerbée qui frise l’ostentation, des nasalisations (ghunna), gemminations (chadda) et allongement (madd) non mentionnés dans les règles du Tajwîd entre autres dérives lors de la récitation du Coran sont à bannir. Il faut leur préférer un Tajwîd associé à une intonation humble qui inspire ou suscite le recueillement et la méditation jusqu’au frisson, voire les larmes de révérence, (Coran 39 : 23).
Wa Salam

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here