Home Actualités Mouvement citoyen : remous dans Nio Lank

Mouvement citoyen : remous dans Nio Lank

0

Très connus à travers les activités menées pour la restauration des libertés et une démocratie qui prend en compte tous les sénégalais, le mouvement Y’en a marre et le Front révolutionnaire anti-impérialiste populaire et panafricain (FRAPP) avaient volontairement intégré la plateforme Nio Laànk avec d’autres organisations de la société civile.

Mais le compagnonnage ne semble plus huilé comme avant.
En effet, d’après les informations reçues par Dakaractu, les deux mouvements précités ont décidé de suspendre leurs activités au sein de la plateforme Nio Laànk.

Pour Y’en a marre,  » les nouvelles orientations et le management qu’a pris la plateforme Nio Laànk, ne voient plus l’adhésion de Aliou Sané et ses camarades. Ainsi, ne voulant être comptable d’initiatives que pourrait prendre la plateforme, le mouvement Y’en a marre préfère prendre ses distances plutôt que  » de perpétuer certaines pratiques que l’on reproche souvent à l’État ».

Même chose pour le mouvement FRAPP/ France dégage qui informe également de la suspension de « sa participation aux activités de Noo Lank pour cause d’entorse aux règles les plus élémentaires de la démocratie organisationnelle, de fractionnisme, de non respect des décisions prises collégialement, de putschisme etc… »

Après la sortie de ces deux mouvements qui peuvent être considérés parmi ceux qui ont le plus contribué à l’éclosion de la plateforme, que va-t-il rester de Nio laànk?

Dakaractu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here