Home Sports Manque d’infrastructures sportif au Sénégal : le Doyen Abdoulaye Diaw se prononce

Manque d’infrastructures sportif au Sénégal : le Doyen Abdoulaye Diaw se prononce

0
Manque d'infrastructures sportif au Sénégal : le Doyen Abdoulaye Diaw se prononce

Les qualifications pour la coupe du monde 2022, la non homologation des stades sénégalais, les fonds alloués de la Fifa à la fédération, la situation du football local, autant de questions sur lesquelles le Doyen Abdoulaye Diaw est interpellé par Actuel221.

Dans l’entretien, le Doyen de la Rfm n’a pas manqué d’apprécier les performances du jaraaf et du Teungueth FC.

Modou Diouf

On tend vers les qualifications de la coupe  du monde le Sénégal est logé sur la poule  H accompagné du Congo, du Togo et de la Namibie quelle lecture en faites-vous ?

 

Nous ne sommes pas en pole position pour ces qualification même si c’est vrai nos adversaires semble être à nos portés avec le Congo, le Togo et la Namibie et je rappelle à quelqu’un que nous avons un calendrier de masse nous me paraît favorable. Nous sommes en championnat et en championnat il faut marquer des points à domicile nous recevons le Togo pour la première journée il faudra engager le maximum de points mais je rappelle que le terrain de prédilection au Sénégal quand il s’agit de l’équipe nationale c’est le stage léopard sedar Senghor qui à ce moment ne répond pas aux normes il faudra donc jouer à Thiès mais jouer à Thiès au mois de septembre parce que la période a son importance septembre à Thiès n’est pas favorable. Les dimensions du stade lat Dior ne favorise pas le football d’attaque si vous organisez pour ne pas perdre c’est facile si l’Eswatini nous a fait échec à Thiès c’est parce que le terrain n’a pas beaucoup d’espace. On peut avoir le même problème avec les autres et les adversaires on aura le Togo et le Congo Brazzaville sont d’un calibre supérieur à celui de l’équipe d’Eswatini donc je ne suis  pas très confiant nous pouvons tirer d’affaire en attendant peut-être pour le deuxième tour disposé de le stade léopard sedar Senghor il va falloir bien négocier cette première partie des qualifications avec le Togo le Congo Brazzaville et la Namibie pour qualifier au second tour. Et pour ce qui sera des deuxièmes phases des qualifications où on retrouvera les prétendants pour aller à la coupe du monde il faudra disposer du stade léopard sedar Senghor.

 

On a vu que le stade lat Dior Thiès n’est pas homologué pour abriter ces qualification en fait quel sera la meilleure option pour le Sénégal ?

 

Ils nous promettaient de s’y atteler pour que lat Dior sont disponible dans les brefs délais s’il ne l’était pas et moi je dois proposer un site d’échange j’aurais choisi le Maroc à rabat par exemple avec cette effectif du Sénégal allait jouer à rabat avec une température de 12° serait idéale

 

Est-ce que ce n’est pas aujourd’hui que le stade de diamniadio qui sera le remède de tous nos maux ?

 

Vu cette situation on sait que nous sommes en train de payer notre aisairement du passé, je vous fais une confidence, je crois que ça était une erreur de se passer à des infrastructures toute neuve sans rendre opérationnel ceux qui existaient déjà avant d’aller ailleurs Demba Diop et LSS  auraient dû être réfection depuis longtemps. le stade de prédilection du Sénégal est le stade Léopold sedar Senghor où l’équipe a très rarement perdue quand vous avez des dirigeants qui ne peuvent pas être à la place des joueurs le résultat est celui-là . Le problème de l’infrastructure dont on en parlait depuis longtemps  c’est à croire que les gens ne nous écoutait pas ou avait peut-être l’esprit ailleurs et aujourd’hui nous sommes en train comme on dit de payer l’infrastructure qui est dans un pire état juste à cause de manquer de suivi dans le passé veillez la déçu tout en sachant que seulement sur le terrain de léopard Senghor que l’équipe du Sénégal avait sans s’en sortir au monde

 

L’Etat du Sénégal avait décaissé des milliards pour la réfection des stades de Demba Diop et Léopard Senghor et jusqu’à présent rien où en est le problème ?

 

Ah oui ça c’est une bonne question pour la fédération et l’Etat du Sénégal qui savent à quelle moment attaquer à l’essentiel. Ce qui est sûr c’est que nous nous ne sommes pas en position de mettre notre équipe dans des bonnes conditions de qualification à la prochaine coupe du monde

 

Vu le niveau du Sénégal sur le plan footballistique premier année du continent pourquoi on a du peine à avoir de bon Stade ?

 

Il ne faut pas confondre l’équipe du Sénégal et les Sénégalais qui vivent à  l’extérieur et qui jouent  pour le Sénégal  à chaque fois le pays en a besoin d’eux. l’équipe nationale du Sénégal n’est pas un produit du Sénégal nous avons fini de dire haut et fort que nous sommes des miraculeux contenu de notre place, j’ai dit à quelqu’un Est ce qu’Augustin Senghor mérite en réalité d’être le premier vice-président de la fédération sénégalaise de football quand on sait que son pays est incapable d’organiser une compétition de ce genre rien que des contradictions sur l’ensemble du passage sénégalais vis à vis du continent africain dont il faut très rapidement remédier à ça

 

Est ce qu’il n’est pas temps que cette fédération cède ?

 

Au niveau des infrastructures ce n’est pas la fédération car la fédération ne peut que faire des propositions c’est l’État qui décide à ce niveau on doit juger la fédération sur les résultats sur le terrain mais pas sur les infrastructures auquel nous sommes confrontés, il ne faut pas confondre la fédération et le ministère de sport. Et surtout la fédération dépend du ministère c’est à ce niveau que cela décide.

 

Qu’en est-il des fonds alloués par la FIFA à la fédération ?

 

oui c’est ce que je vous dit vous me posez des questions qui tiennent comme on dit du côté de la fédération, il faut être un décideurs au niveau de la fédération pour pouvoir apporter des éclaircissements et moi je ne suis pas ni de la fédération ni du ministère de sport, cette question c’est pour ceux qui sont de la fédération ou du ministère de sport bon où se trouve ces fonds c’est eux seuls qui peuvent le dire mais il faut rappeler le ministère n’est pas seulement pour le football mais plutôt du sport sénégalais et aujourd’hui nous avons des cinquante de fédérations dont l’État doit tous accompagner ce qui fait que c’est difficile d’être présent partout.

 

Parlons-en présent du football local  on a vu que les équipes sénégalais ont fait un grand bond en avant avec jaraaf et Teungueth FC quel en est votre analyse ?

 

oui il y’a de l’embellie à ce niveau tout en rappelant que le football au Sénégal pour le moment n’est pas régulier parce que c’est difficile de maintenir une équipe sur place pendant trois ans, le Sénégal était depuis longtemps un pays des pourvoyeurs les joueurs partent, allez voir un entraîneur il vous dira que mon effectif change près que chaque année, vous travaillez avec une équipe à la fin de la saison vous perdez trois à quatre joueurs, vous recommencez à l’ossature mais on remarque qu’il y’a des avancements vu ce que le jaraaf et tenue ont fait a conscientisé tous les Sénégalais sur la qualité du football locale il faut continuer à travailler à  fin le footballeur locale aille un cadre d’épanouissement mais il y’a du progrès à ce niveau

 

N’est-il pas temps que notre champion local aille plus de visibilité ?

 

ça c’et s’en doute du côté de la fédération il y’a beaucoup à faire dans ce niveau parce qu’il faut proposer aux décideurs, au grand sponsors un tableau de dature à les séduire mais peut-être ils ont compris qu’il y’a d’autres pays où les matchs sont transmis les Sénégalais les suivre de près et à ce niveau il y’a aussi peut être les résultats n’attirent pas les investisseurs, c’est à niveau qu’il faut encore travailler pour que le football locale soit de qualité pour attirer tout le monde

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here