Home Politique Kawteff- Un garçon de 27 ans surpris nuitamment sur la fille de...

Kawteff- Un garçon de 27 ans surpris nuitamment sur la fille de son logeur, une malade mentale de 18 ans

0

Quelle mouche a donc piqué Amadou Sidibé pour qu’il se livre régulièrement à des parties de plaisir avec la malade mentale F.Diallo âgée de 18 ans ? Il a perpétré l’acte ignoble dans la famille qui l’a accueilli à bras ouverts quand il a débarqué au Sénégal, en provenance de la Guinée Conakry, pour chercher du travail. C’est ainsi que pendant une vingtaine de jours, il a vécu chez la famille Diallo au village de Montob, dans la commune de Missirah, département de Tambacounda, avec l’autorisation du père de famille qui avait ressenti à son égard de la pitié alors qu’il cherchait où habiter pour gagner sa vie. C’était un homme aux douze métiers qui parcourait le village et, le soir, il rejoignait sa famille d’adoption où il était totalement intégré. Mais aprés quelques jours, le jeune Guinéen Amadou Sidibé, âgé de 27 ans, a commencé à montrer une autre facette de sa vie. Il est accusé d’avoir entretenu des rapports sexuels avec la fille de son bienfaiteur : une malade mentale. Ce n’est que le mardi 26 janvier dernier que le pot ux roses a été découvert. Cette nuit-là, la maman de la malade mentale a pris sa torche pour se rendre dans les toilletes vers 1H du matin. Une fois à l’intérieur des toilletes, la dame manque de s’évanouir face au spectacle qui s’offrait à ses yeux. Le jeune ressortissant guinéen était sur sa fille malade mentale à l’intérieur des toilettes. La mère de famille crie de toutes ses forces pour ameuter les membres de la famille, mais c’était sans compter avec l’agilité du Guinéen qui a réussi à prendre la poudre d’escampette ; laissant entre les mains de sa famille. Seulement, la fille se mettait à rire.

Informés, les éléments de la Brigade de le gendarmerie de Dialacoto sont entrés dans la danse. Pour y voir plus clair, les pandores ont alors commis d’abord les services d’une sage-femme et les résultats de son travail ont été ahurissants. Ensuite, ce sera au tour du psychiatre de Dalal Xel de Djinkoré d’éxaminer la fille sur son état de démence. Les deux conclusions révèlent que l’accusé a entretenu périodiquement et pendant longtemps des rapports sexuels avec la fille qui est également une malade mentale. Suffisant pour les pandores qui déroulent leur rouleau compresseur qui finit par porter ses fruits. Le Guinéen a été cravaté au village de Téboulou au moment où il s’apprêtait à vendre un cheval qu’il a entre-temps volé au domicile du sieur Moussa Bâ. Arrêté, il a été conduit dans les locaux de la gendarmerie. Sous le feu roulant des questions des enquêteurs, le Guinéen avoue avoir entretenu à deux reprises des rapports sexuels avec la malade mentale. Il révèle aux enquêteurs que la première fois, c’était dans sa chambre et la deuxième fois, c’est dans les toilettes où il a été surpris par la maman de la fille. Sur le vole il passe également aux aveux et reconnaît avoir volé le cheval pour son billet retour en Guinée. Au terme de sa durée légale de garde à vue, Amadou Sidibé a été déféré au parquet de Tambacounda.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here