Home Actualités Formation professionnelle et formation diplômante : le choix des jeunes

Formation professionnelle et formation diplômante : le choix des jeunes

0

Le monde professionnel  est en constante évolution. Actuellement la formation est l’un des piliers fondamentaux du bon déroulement de l’exercice de la fonction. Elle est un élément déterminant pour être acteur de sa vie, en permettant l’acquisition du savoir, du savoir être et savoir faire dont un individu à besoin pour exercer un métier ou une activité professionnelle. Entre la formation académique diplômante et celle professionnelle les choix diffèrent selon les jeunes.

Cheikh Gueye Lahi, iplômé de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar en Hiris- Diplomatie et Directeur du cabinet d’orientation scolaire, Mamadou Talibé Diallo: étudiant en sciences juridiques et politiques à l’université Gaston Berger de Saint-Louis trouve qu’il y’a une différence entre les deux types de formation et Ramatoulaye Diagne nous ont donné leur avis et expérience sur le sujet.

 

Formation diplômante et celle professionnelle : Définition et avantages et inconvénients

 

Cheikh Gueye « je pense qu’aujourd’hui nous sommes dans un monde ouvert dans le contexte de la mondialisation. On s’est rendu compte que le système classique a montré ses limites. C’est-à-dire que l’enseignement académique qui permettait à beaucoup de personnes de devenir des cadres aujourd’hui devient de plus en plus quelque chose de sélective et qu’il va falloir s’adapter à cette situation là, raison pour laquelle je trouve que l’enseignement professionnelle  est une belle réponse face à cela. Elle doit être développée et favorisée afin de permettre à tout un chacun d’avoir un métier car le monde a besoin de gens compétitifs qui peuvent avoir des compétences précises dans un domaine ».

Mamadou Talibé Diallo : La formation professionnelle, est une formation qui développe plus rapidement les capacités pratiques d’un candidat sur le marché du travail et ça en un temps record alors que celle diplomate est enclin à instiller des savoir théoriques en phase avec la recherche et l’expertise. Le secteur privé et  public se situent davantage pour son recrutement sélectif sur la formation professionnelle et diplômante .

Ramatoulaye Diagne: La formation professionnelle et celle diplômante vont de pair dans la mesure où les deux développent les compétences de l’individu sur un domaine bien déterminé. Cette formation professionnelle est la plus rentable car les étudiants sont biens formés dans des métiers précis, et qu’ils sont déjà initiés à l’entreprise pour intégrer le marché de  l’emploi alors qu’avec la formation diplômante on obtient des diplômes à en plus finir et le problème majeur qui va se poser est l’insertion, comment vais-je trouver du boulot ?

 

Le choix a faire après le baccalauréat ?

« Après le bac j’ai opté pour une formation diplomate académique. Parce que c’est de là que j’ai trouvé l’offre la plus intéressante pour mon projet d’étude. Je fais actuellement des études en sciences juridiques et les meilleurs facultés de droit ont les rencontres dans les universités publiques. Les concours constituent un baromètre sur la qualité de la formation en sciences juridiques ou presque tous les lauréats sont issus des universités publiques. »

Contrairement à Talibé Diallo, Ramatoulaye n’a jamais voulu intégrer les universités publiques pour suivre des études supérieures, elle pense que c’est une perte de temps surtout dans notre pays.  «  J’ai  toujours voulu faire un circuit scolaire rapide et efficace pour trouver rapidement du travail et pour ça la formation professionnelle est la meilleure, elle nous prépare à un métier professionnelle. J’ai fait la communication et al hamdulilah maintenant j’arrive à intégrer des entreprises, J’ai trouvé du boulot ».

Si les deux camarades étudiants ont choisi de poursuivre leurs projets d’étude il n’en est pas de même pour Ameth qui a décidé de rebrousser chemin et de travailler à la livraison pour gagner dignement sa vie laissant derrière lui tout ses aspirations à poursuivre des études supérieures en lettres. «  j’ai été orienté a l’ ucad en lettre moderne par la suite j’ai tout abandonné pour être livreur, travailler et subvenir à mes besoins et dieu merci c’est un travail digne ».

 

Conseils aux jeunes apprenants et nouveaux bacheliers

 

« Les conseils que je leurs donne, la première chose c’est d’identifier  son projet d’études: quelle profession souhaite-t-il exercer après l’obtention du bac ?  . Cet étape est très importante car elle conditionne après la nature de la formation et le type d’établissement à fréquenter. Reste après à explorer les caquettes : offre de formation des établissements pour choisir la plus alléchante et plus en phase et riche avec le métier à pourvoir », conseille Diallo a ses jeunes frères.

Ramatoulaye Diagne elle demande  aux jeunes apprenants de choisir la meilleure université pour eux. Une université à laquelle ils se sentiront à l’aise parce que le choix est personnel et dépend des objectifs fixés.

«  Aux jeunes apprenants et nouveaux bacheliers je leurs dit, aimer ce que vous faites, soyez engagés et braver toutes les obstacles qui se présenteront devant vous pour atteindre vos objectifs. Les études sont un projet pédagogique qui demande des sacrifices et d’énormes efforts. Tout bachelier doit se dire qu’il est en mission pour accumuler des connaissances, avoir des diplômes et un métier pour ensuite servir sa société ». dira Lahi en l’endroit des jeunes

 

Par Adama Faye

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here