Home Actualités Football: Mamadou Lamine Mbengue, N45 de l’As Pikine se dévoile

Football: Mamadou Lamine Mbengue, N45 de l’As Pikine se dévoile

0
Mamadou Lamine Mbengue as pikine
Mamadou Lamine Mbengue as pikine

Actuel221 s’est intéressé au football local et est allé à la rencontre d’un jeune joueur. Mamadou Lamine Mbengue alias Messi,l’ailier gauche de l’As Pikine. L’homme au gauche magnifique s’est entretenu avec la rédaction du magazine. De son début à Dakar sacré cœur jusqu’à l’As Pikine en passant par les Navetanes, le numéro 45 de Pikine s’est largement revenu sur son parcours dans le football local

 

Pour ce qui ne vous connaisse pas, comment est-ce que vous présentez aux lecteurs du magazine Dynamics ?

 

Mamadou Lamine Mbengue est un jeune footballeur né le 10 octobre 2000 à Dakar. Un vrai amoureux du ballon rond qui a commencé le football depuis le bât âge avec un parcours à Dakar sacré cœur avant de venir à l’as Pikine là où j’évolue maintenant. Je suis aussi passé par les navétannes.

Quel est ce parcours de Mamadou Lamine Mbengue  dont vous parlez?

Oui, j’ai fait mes débuts à l’école de football Issa. La structure de sport se trouve à Diamaguene. C’est à la suite de cela que j’ai rejoint le Dakar sacré cœur à l’âge de 14ans, précisément à 2014. J’ai fait là-bas 6 ans. J’ai discuté avec Dakar sacré cœur deux finales. Nous avons perdu l’une et on a gagné l’autre d’ailleurs j’étais l’auteur du but de notre victoire. J’ai aussi fait les Navetanes car on faisait qu’après le championnat de s’engageait dans les navetanes. De ce fait, j’ai joué avec les cadets de Diacksao et aussi les seniors avec qui j’ai réussi à marquer 07 sept buts ce qui m’a permis de terminer meilleur buteur et meilleur joueur aussi. Et pour mon arrivée à l’As Pikine c’est mon contrat qui avait terminé avec le Dakar sacré cœur comme j’étais courtoisie par Pikine j’ai décidé de rejoindre le club

Comment était votre début avec l’as Pikine ?

Waouh comme tout début  ce n’est pas autant difficile car j’étais déjà connu à Pikine mais aussi avec mon talent et tout ce qu’on m’a appris à Dakar sacré cœur ce n’était pas compliqué pour moi de s’adapter. Depuis le début de la Saison j’ai joué 26 matchs avec 4 titularisation certes je n’ai pas marqué de but mais j’ai fait 4 passes décisives dont j’espère que j’ai bien intégré. La confiance du coach m’a aussi beaucoup aidé à exploiter mon talent.

Que pourrez-vous nous dire sur votre avenir avec l’as Pikine ?

Pour le moment je ne peux rien dire je suis en contrat avec Pikine j’ai des agents qui travaillent sur ça certes mon rêve est d’aller en Europe et signé un contrat pro avec les grandes clubs un rêve que j’ai toujours cru et je vais le réussir inhala

Pourquoi aujourd’hui tous les joueurs locaux rêvent aller en Europe ?

Parce que le championnat national n’a pas vraiment le niveau, de visibilité mais aussi les conditions ne sont pas fameuses, je crois que les dirigeants le savent et ils en travailleront la dessus à fin de pouvoir convaincre les joueurs à rester au pays parce que tout un chacun est à la recherche d’une vie meilleure c’est à dire gagné de l’argent pour aider votre famille vos proches et autres ce qui n’est pas facile à réussir dans le championnat local.

Quel est votre objectif avec l’As Pikine cette saison ?

L’objectif de l’AS Pikine c’était d’être champion du Sénégal certes aujourd’hui ça devient difficile voire même impossible mais n’empêche nous allons nous concentrer sur la coupe du Sénégal pour qu’on puisse jouer encore l’Afrique la saison prochaine

Et aujourd’hui qu’est ce qu’on pourrait attendre de l’AS Pikine une fois en Afrique ?

En fait As Pikine est différent des autres nous avons une force qui est l’union, la solidarité et le soutien des supporters et aussi nous avons des joueurs de qualité de haut niveau certes nous étions là-bas éliminé dès le premier tour mais l’équipe a maintenant plus de maturité je crois qu’on pourra faire la différence.

Nous avons remarqué encore que le Sénégal est en recul en matière d’infrastructures sportive qu’en pensez-vous ?

Ah oui comme tout un chacun je crois que c’est un problème que nous tous nous avez remarqué et qui est un frein pour le football local. De ce fait je lance un appel aux autorités de travaille sur ça en fin de permettre aux jeunes de montrer leur talent parce qu’il y’en a beaucoup au Sénégal, et beaucoup de recruteur a une cible principale qui est le Sénégal car la qualité est là.

Mamadou Lamine Mbengue, qu’est-ce qui t’a motivé à devenir joueurs ?

En fait le football c’est mon amour depuis le  bas âge d’ailleurs même c’est celui qui  a gâché mes études. Mon idole est Leonel Messi on me le surnomme même là où je passe c’est  Messi qu’on m’appelle j’inspire de lui pour beaucoup mieux améliorer mon talent.

Et pourquoi vous portez le numéro 45 ?

Oui mon numéro préféré c’est 21 mais à mon arrivée au club j’ai retrouvé que le 21 était déjà occupé et comme quand j’étais jeune je portais le 45 et je l’aime aussi c’est pourquoi j’ai décidé de prendre le numéro 45.

Quel est vos relations  avec le staff les joueurs et les supporters ?

Machallah mes relations sont bonnes avec tous je l’ai dit tout à l’heure à Pikine c’est la famille sur les supporters ils nous soutiennent toujours et nous donnent aussi de la force et du courage de toujours, toujours aller jusqu’au bout

Quel est votre appréciation sur les violences qu’on remarque parfois dans les stades?

Le football est constitué de 3 faits victoire, défaite, match nul et quelques soit alpha chaque équipe va passer par ces étapes dont les supporters doivent avoir plus de retenus face à ces situations. De ce fait je lance un appel aux amateurs et amoureux du football de s’engager tous dans la lutte contre les violences car le vrai plaisir du football c’est le faire Play

Nous sommes à terme de notre entretien quel est votre dernier mot ?

Avant tout je remercie le magazine Dynamics plus particulièrement à vous pour l’entretien je crois ça va nous permettre de se découvrir mais aussi d’avoir la possibilité de s’exprimer sur nos objectifs entre autres de ce fait aussi je lance un appel aux jeunes qui optent pour le football d’avoir la confiance en soi, de l’abnégation, la détermination, la patience mais surtout beaucoup travailler pour pouvoir réussir dans le champ footballistique.  Je prie le bon Dieu qu’il fasse de Dynamics l’un des plus grands magasine du monde merci encore à vous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here