Home Actualités Affaire Aliou Dembourou Sow: le Mouvement Fal Khalifa écrit à Moustapha Niass

Affaire Aliou Dembourou Sow: le Mouvement Fal Khalifa écrit à Moustapha Niass

0

Le Mouvement FAL KHALIFA a déposé ce matin à l’Assemblée Nationale auprès de son President M. l’Honorable Moustapha Niass la lettre de protestation contre les propos du député Alioune Soumbourou Sow. Une autre correspondance d’indignation sera déposée auprès du Ministre des collectivités locales avec ampliation au President de la République M. Macky Sall dans la semaine.

Intenso, la lettre de protestation

« À Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale.

Objet : Lettre de protestation

Monsieur le Président,
Nous venons auprès de vous, dénoncer avec la dernière énergie les agissements très graves d’un élu du peuple, Monsieur l’Honorable Alioune Dembourou Sow.

Honorable Président je le cite :
« Le pouvoir quand tu l’as, il faut t’y accrocher!! Ne lâchez pas. Ceux qui disent qu’ils ne sont pas d’accord menacent de déstabiliser ce pays. Alors n’ayons pas peur de sortir des machettes. Eux ont peur mais pas nous!! Nous devons être debout pour élire Macky Sall. Et s’il termine son second mandat qu’il donne le pouvoir à Abdoulaye Daouda Diallo! »

Ces propos racistes faisant appel à son ethnie à s’armer de manchettes contre les opposants du 3e mandat du Président Macky Sall constituent un appel grave à l’incitation à la violence à caractère ethnique punie par la loi 431-7 de la loi 2016-29 du 08 novembre 2016 :
« ….en matière des technologies de l’information et de la communication :
tout écrit, toute image ou toute autre représentation d’idées ou de théories qui préconise ou encourage la haine, la discrimination ou la violence contre une personne ou un groupe de personnes, en raison de la race, de la couleur, de l’ascendance ou de l’origine nationale ou ethnique ou de la religion, dans la mesure ou cette dernière sert de prétexte à l’un ou à l’autre de ces éléments ou incite à de tels actes… »

En tenant ce discours d’une extrême gravité, le député de surcroit President du conseil departemental de Ranerou porte ainsi gravement atteinte à la cohésion et à la l’unité de la nation, socle de notre histoire.
En plus, ce discours surgit au moment où le monde entier est confronté à des vagues de contestations radicales contre le racisme et la discrimination, il est de ce fait une lourde faute pour un élu du Peuple de faire l’apologie de violence.
Nous demandons simplement et purement sa déchéance au poste de représentant du peuple et exigeons à ce qu’il présente des excuses à toute la nation Sénégalaise.

Tout en vous souhaitant une bonne réception de ce courrier, veuillez recevoir Monsieur le President de l’Assemblée Nationale nos respects et considération.

Mouvement FAL KHALIFA
Fait a Dakar le 13 Octobre 2020

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here